Carnaval, Ray Celestin.

Couverture Carnaval

Pourquoi je l’ai choisi:

J’ai gagné ce livre grâce à une blogueuse passionnée : Critiquesdeyuyine et je la remercie encore pour ce concours!!!Sitôt reçu en main, j’ai une proposition de Lecture Commune « dans l’instant », que je ne pouvais refuser, puisqu’il s’agit de mes copines de modération du compte Instagram Lu et Adoré! (Je vous en parlerai très bientôt dans un prochain post…;).) Voilà comme on se retrouve à bousculer son planning de lecture et attraper en cours une LC….

L’avis de Claire sur le blog Surbookee.com : ici!

L’avis de Laurie sur le blog La bibliotheque de Laurie: ici!

Synopsis:

Au coeur du Sud profond, La Nouvelle-Orléans, construite sur des marécages en dessous du niveau de la mer, a toujours été aux prises avec tornades, inondations et épidémies de toutes sortes. La nature du sol en fait une cité qui s’affaisse, où les morts ne peuvent être enterrés. Alligators, serpents, araignées hantent ses marais. Nombre de menaces ont toujours plané au-dessus de la ville. Et pourtant…
Lorsqu’en 1919 un tueur en série s’attaque à ses habitants en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l’agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D’Andrea, vont tenter de résoudre l’affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets… Alors qu’un ouragan s’approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche.

Ce que j’ai ressenti:…Invitation sombre dans les rues de la Nouvelle-Orléans…

Tout d’abord, je tiens à dire que j’adore la couverture! Oui, j’ai un petit faible pour les têtes de mort, allez savoir pourquoi ^^Et en peu de mots, elle entre dans mon viseur : Nouvelle-Orléans, Musique, Tueur….Il n’en fallait pas plus pour m’appâter…

« J’aime beaucoup le jazz. Aussi je jure par tous les diables résidant dans les Enfers, que seront épargnés tous ceux dont la demeure dansera au rythme d’un groupe de jazz. »

Et à l’ouverture de ses pages, l’annonce que la lettre du Tueur à la hache est authentique…Ca te file un de ses frissons, déjà, avant même de commencer…

« Je ne suis pas un être humain mais un esprit et un démon venu du tréfonds bouillonnant de l’Enfer. » Le Tueur à la hache.

J’ai adoré le charme de cette ville, aux multiples noms. Ville de tous les mélanges. Ville aux influences puissantes. La Nouvelle-Orléans, racontée par cet auteur est une invitation au voyage, une jolie façon de se remémorer son Histoire et ses dangers. D’autant plus sombre, qu’elle se situe dans les années où le racisme sévit grandement. Cette ville m’a toujours fascinée, on sent comme une ambiance entre superstitions et musique omniprésente, qui l’a rend presque envoutante. Autant dire que les descriptions de cet univers particulier ajoute un vrai plus à ce polar historique. Elle devient presque un personnage à part entière, tellement son influence est forte.

« La Nouvelle-Orléans est à la fois un miracle et la preuve de la ténacité de l’homme. C’est comme cela que la ville a gagné ses surnoms. »

On suit donc un trio de personnages, à la recherche d’un Tueur sanguinaire qui utilise des cartes de tarot pour signer ses crimes. Toujours à jouer sur les multiples vagues immigrantes, l’auteur réussit à brouiller les pistes évidentes, et nous donner un policier efficace mais très empreint de cette magie noire, qui effraie et soigne les maux. Le Vaudou ensorcelle encore ses habitants, mais ce Tueur à la hache est une sérieuse épine dans ces jeux de pouvoirs, et tous se démènent pour trouver cet assassin sans visage…

-Tu sais, on a un proverbe en Haïti : Complot plis fort passe ouanga.
(…)
-Ca veut dire : « le complot est plus fort que la sorcellerie. »

Si vous voulez mettre les pieds dans un marécage, sentir les odeurs nauséabondes du sang et de la pauvreté, voir un peu de pays, et écoutez un peu de bonne musique endiablée, laissez vous séduire par Carnaval! Un bon petit pavé dépaysant et bourré d’ouragans maléfiques…

Ma note Plaisir de Lecture  8/10

Publicités

18 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Zina
    Mai 24, 2017 @ 06:03:32

    J’avais beaucoup aimé également, j’ai hâte de lire la suite !

    Réponse

  2. Elhyandra
    Mai 06, 2017 @ 12:54:09

    Coucou
    Un livre qui me fait envie même depuis la sortie du 1er, je n’ai pas encore sauté le pas de l’achat mais un jour oui oui je le promets 😉

    Réponse

  3. Yuyine
    Mai 02, 2017 @ 15:35:53

    Je suis plus que ravie qu’il t’ait plu!! Je te rejoins complètement sur l’ambiance envoûtante de la Nouvelle-Orléans qui donne une âme très singulière à ce bon petit polar. J’ai tellement aimé l’univers décrit, je ressentais les sonorités musicales, les odeurs si particulières, le racisme et la fête, la peur et le mystère. C’était vraiment une belle expérience de lecture pour moi et je suis super heureuse que tu partages en grande partie mon avis à propos de ce roman.

    Réponse

    • stelphique
      Mai 03, 2017 @ 05:38:55

      Coucou Yuyine!!!! Oui j’ai adoré visité cette ville dans les yeux de cet auteur!!!!! C’était une très jolie découverte!!!!!
      Merci encore pour ce concours! Au plaisir du partage!!!!;)

      Réponse

  4. lespagesquitournent
    Mai 02, 2017 @ 06:08:27

    Ah, La nouvelle orléans… Ca peut me plaire ! L’ambiance me tente beaucoup.

    Réponse

  5. La tête dans les livres
    Mai 01, 2017 @ 20:00:02

    Ça a l’air plutôt sympathique! Je le vois beaucoup passer sur les blogs et il m’intrigue sans que j’arrive à savoir s’il va me plaire ou non!

    Réponse

  6. belette2911
    Mai 01, 2017 @ 13:04:05

    Il est génial ce roman ! J’ai adoré La nouvelle orléans et le jazz !

    Réponse

  7. Yvan
    Mai 01, 2017 @ 07:12:01

    J’ai vraiment envie d’y mettre les pieds ! Saloperie de temps qui passe trop vite. Mais ça me donne encore plus envie de découvrir cet auteur un jour

    Réponse

  8. Nathalie M
    Avr 30, 2017 @ 18:27:18

    J’ai un souvenir formidable de ce roman pourtant je l’ai lu il y a 1 an et habituellement, j’oublie très vite… c’est dire si je l’ai trouvé bon 🙂

    Réponse

  9. Lutin82
    Avr 30, 2017 @ 18:00:38

    OK! OK!
    J’ai écrit trop vite mon bilan et je n’avais pas lu encore ce billet. Evidemment, vu comme cela, je prends! Et Lupa qui en plus ajoute sa petite couche….

    Réponse

  10. Lup Appassionata
    Avr 30, 2017 @ 10:14:06

    Comme je le disais dans ma chronique de l’époque ; l’histoire de ce tueur à la hache n’a pas été pour moi aussi tranchante que prévue, mais elle m’a bien fait swinguer !
    Et puis cette ville, elle est sacrément ensorcelante *_*
    Merci petite fée adorée d’avoir ressuscité ce bon souvenir de lecture 🙂

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 172 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :