Le Garçon, Marcus Malte

 

Le Garçon Marcus Malte

Synopsis:

Il n’a pas de nom. Il ne parle pas. Le garçon est un être quasi sauvage, né dans une contrée aride du sud de la France. Du monde, il ne connaît que sa mère et les alentours de leur cabane. Nous sommes en 1908 quand il se met en chemin, d’instinct. Alors commence l’épreuve du monde : la rencontre avec les hommes – les habitants d’un hameau perdu, Brabek, l’ogre des Carpates, lutteur de foire philosophe, Emma, mélomane et si vive, à la fois soeur, amante et mère. « C’est un temps où le garçon commence à entrevoir de quoi pourrait bien être, hélas, constituée l’existence : nombre de ravages et quelques ravissements. » Puis la guerre, l’abominable carnage, paroxysme de la folie des hommes et de ce que l’on nomme la civilisation. Itinéraire d’une âme neuve qui s’éveille à la conscience, émaillé d’expériences tantôt tragiques, tantôt cocasses, et ponctué comme par interférences des petits et grands soubresauts de l’Histoire, le Garçon est l’immense roman de la condition humaine.

 

Le Garçon.

 

L‘intensité de ce livre, tient à son originalité
Et à ce garçon, belle âme vierge, qui part, de par le monde…

Grandiose est le choc de cette plume,
A la fois, poétique et sobre,
Renversante de beauté par moment, autant que
Cruelle et impitoyable… C’est un arc-en-ciel d’émotions bouleversantes…
On se confronte à nos plus grandes peurs,
Nos plus intenses passions instinctives.

Magnifique ode à l’Art et à l’Amour,
Apprécier chaque mot posé devient évidence, quintessence…
Remarquable reflet de ce début de siècle,
Chaque date devient Histoire, et en
Un seul personnage mutique qui se raconte
Seulement, dans les yeux des autres, Le Garçon,

Magistralement, devient, propre Légende de sa vie…
A l’origine même, de ce sentiment
Libérateur et existentiel, d’appartenance
Typique, au genre humain, même sans Nom.
Etoile brillante et sublime de cette rentrée littéraire!

 

Remerciements:

Je remercie PriceMinister et son défi des Matchs de la Rentrée littéraire pour m’avoir sélectionnée pour ce livre qui se révèle être, une véritable perle. Pour remplir la mission de création, j’ai fait une chronique en acrostiche…Merci encore de leur confiance, et pour l’envoi rapide de ce livre!

 

Publicités

31 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: Le Garçon de Marcus Malte | Lectures familiales
  2. Rétrolien: Le garçon – Marcus Malte – les cibles d'une lectrice "à visée"
  3. Rétrolien: Regards croisés sur mon Top 30 des romans lus en 2016 – 1ère place – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  4. Rétrolien: [BOUQUINS] Marcus Malte – Le Garçon | Les Chroniques Acides De Lord Arsenik
  5. Lupa
    Oct 26, 2016 @ 18:42:16

    Et maintenant te voilà devenue fée acrosticheuse !!! Tu n’en finis pas de nous épater 🙂 Bien joué !!!

    Réponse

  6. Nathalie M
    Oct 22, 2016 @ 17:56:08

    Hoooo un acrostiche !!
    Je suis comme Yvan, je rattrape mon retard et je lis cette petite pépite de chronique.
    J’adore , j’en veux encore !!

    Réponse

  7. Yvan
    Oct 19, 2016 @ 06:00:46

    (je rattrape mon retard tant je n’ai pas touché terre depuis plus d’une semaine)
    Qu’il aurait été dommage de rater une telle chronique ! Originale et touchante sur ce qui est pour moi l’un des meilleurs livres que j’ai lu depuis longtemps.
    Merci pour ça

    Réponse

    • stelphique
      Oct 19, 2016 @ 19:28:28

      J’ai trouvé que c’était une merveille!!!!;) J’ai été plus que touchée par cette histoire….Vraiment à mettre dans ma valise spéciale ile déserte….Merci de ton passage 😉
      Et alors, elle est comment la redescente????!!!!^^ mdr

      Réponse

  8. Smadj
    Oct 18, 2016 @ 09:59:56

    J’adooooooore ta chronique inspirée et inspirante 😊
    Tu transmets magnifiquement ta passion pour ce livre et avec grand talent !!! Je me le note celui-là !!!

    Réponse

  9. Liza Helle
    Oct 17, 2016 @ 11:53:25

    Se poser un instant ou deux
    Prendre tranquillement le temps de
    Lire ta dernière chronique
    Et se voir offrir un petit bijou
    Ne rien oser dire de plus, Stelphique.
    Découvrir l’arc en ciel et tout
    Imaginer. le temps passé à écrire,
    Désirer nous donner l’envie de lire
    Et aimer ce Garçon lumineux, féerique…

    Merci à toi !

    Réponse

  10. Lutin82
    Oct 16, 2016 @ 18:49:53

    Je suis une fois encore impressionnée par ta critique sa forme!!! et le fond en si peu de lignes!

    Réponse

  11. dealerdelignes
    Oct 15, 2016 @ 19:41:46

    Il m’attend, par. Notre suis un peu vénère… avec tout ce que j’achète sur PriceMinister ils auraient pu me proposer une lecture grrrr

    Réponse

  12. belette2911
    Oct 15, 2016 @ 19:25:33

    BRAVO pour l’acrostiche de la chronique. Inattendu, original, coloré, bref, ça donne une fois de plus envie d’aller acheter le roman et de le lire !! ❤

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 182 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :