Carnets noirs, Stephen King (LC avec Cannibal Lecteur-Intro).

Couverture Carnets noirs

— STELPHIIIIIIIQUE !!!! STELPHIIIIIIIQUE !!!! STELPHIIIIIIIQUE !!!!
— Rhââ, mais ne crie pas si fort, Cannibal, j’étais juste à la machine à café !
— C’est pas une machine à café mais une à mojito !
— Oui, mais faut pas le dire, ça ferait des envieuses et on pourrait nous la cambrioler…
— En parlant de cambriolage, lis-moi un peu le résumé de Carnets Noirs, du King, notre prochaine LC… Ça ne te fait pas penser à un autre roman de lui ?
— Ben…
— On dirait du Misery pur jus, non ?
— Oui, mais je n’osais pas le souligner parce qu’ici, on assassine l’écrivain tandis que dans Misery, Annie Wilkes le forçait à écrire la résurrection, plausible, de Misery Chastain, son héroïne romantique. Ici, rien de tel, pas de huis clos sombre et angoissant !
— Je suis d’accord, mais nous sommes de nouveau parti sur un fan obsédé par un auteur et par le fait que celui-ci n’ait pas continué les aventures de Jimmy Gold.
— Tu penses que nous aurons de nouveau droit à une infirmière folle, meurtrière, dingue, malade, souffrant de troubles mentaux et maniant la hache pour couper le pied sur l’herbe de Sheldon ?
— Rhôô, quel humour noir Stelphique ! Bon, Paul Sheldon ne pourra plus sucer son pouce, non plus…
— MDR ! Mais on ne devrait pas rire de ce grand roman du King et nous concentrer sur le nouveau qui, bien que parlant de l’obsession d’un fan pour un auteur, nous donnera autre chose et pas du déjà-lu !
— Si c’est de la resucée, je fais une crise de nerf et je me mets aux Harlequin !
— Misery ne fait-il pas partie de tes meilleurs livres de tous les temps, Cannibal ?
— Si et justement, il est unique ! Alors, sus aux carnets noirs et à l’enquête de Bill Hodges.

misery-stephen-king-620x350

Misery, roman du King publié en 1987. Une tuerie de huis clos !

Carnets noirs (titre original : Finders Keepers) est un roman policier de Stephen King paru aux États-Unis le 2 juin 2015 puis le 2 mars 2016 en France.

Ce roman est, après Mr. Mercedes, le deuxième tome d’une trilogie centrée sur le personnage de Bill Hodges, policier à la retraite.

Après Misery, King renoue avec un de ses thèmes de prédilection : l’obsession d’un fan. Dans ce formidable roman noir où l’on retrouve les protagonistes de Mr. Mercedes (prix Edgar 2015), il rend un superbe hommage au pouvoir de la fiction, capable de susciter chez le lecteur le meilleur… ou le pire.

Résumé : En prenant sa retraite, John Rothstein a plongé dans le désespoir les millions de lecteurs des aventures de Jimmy Gold.

Rendu fou de rage par la disparition de son héros favori, Morris Bellamy assassine le vieil écrivain pour s’emparer de sa fortune, mais surtout, de ses précieux carnets de notes.

Le bonheur dans le crime ? C’est compter sans les mauvais tours du destin… et la perspicacité du détective Bill Hodges.

 

Publicités

14 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. belette2911
    Sep 16, 2016 @ 17:12:55

    Me voici enfin, toujours à la bourre je suis ! Surtout en plein challenge mois américain… 😀

    Lu et je dis rien de plus… 😛

    Réponse

  2. Lord Arsenik
    Sep 15, 2016 @ 20:37:10

    Vous allez vous régaler 😉

    Réponse

  3. Yvan
    Sep 15, 2016 @ 16:28:53

    on ne se moque pas de Dieu, c’est pas bien 😉

    Réponse

  4. Nathalie M
    Sep 15, 2016 @ 11:25:14

    Je plussoie ! ! A part un point de départ un chouilla similaire il est carrément différent ☺

    Réponse

  5. Smadj
    Sep 15, 2016 @ 08:11:03

    Non non vous n’allez pas être déçu car ce Carnets Noirs ne ressemble en rien à Misery. C’est du tout bon les filles 💖

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 172 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :