Maligne, Noémie Caillault.

Couverture Maligne

Pourquoi je l’ai choisi:

J’imagine qu’on ne choisit pas ce livre par hasard, seulement si on y est confronté, et malheureusement, les cas se multiplient…

Synopsis:

Quand on a 27 ans et qu’on apprend qu’on a une boule de six centimètres dans le sein gauche, forcément on a peur. Et puis on se bagarre. Et on pleure. Et on en rit. Maligne, c’est l’histoire de Noémie. C’est l’histoire de l’imprévu. C’est l’histoire d’un corps. C’est l’histoire d’une jeune femme bouleversante qui se bat contre le cancer avec la plus belle des armes : l’amour de la vie.

Ce que j’ai ressenti:

C’est très dur pour moi de mettre des mots sur mon ressenti de lecture, puisque ce cas touche une personne proche, plus que proche…27 ans c’est trop tôt, pour avoir ce genre de coup de massue…A 27 ans, nous sommes encore à l’aube de notre vie, en train de construire l’avenir, et non de combattre une boule envahissante de 6 centimètres…

Je ne suis pas triste.Je suis révoltée! A mon age, je ne devrais pas penser à cela.Je devrais me prendre la tête pour savoir si je suis amoureuse, si…

L’auteure de ce joli témoignage, nous parle certes de la maladie, mais aussi du regard des autres. De leur stigmatisations, de leurs réflexions blessantes, ou simplement de leur ignorance.  C’est affligeant, la bêtise humaine…Mais surtout ce petit bout de femme, se révolte, rit, vit intensément chaque minute, et nous offre une très belle leçon de vie…Elle souhaite juste n’être pas réduite à ce constat, à cet état, car elle est beaucoup plus que cela, et ce cri, il s’entend dans chacune de ses lignes…

En peu de pages, elle fait le tour de son expérience, avec humour, dérision. C’est un joli souffle d’apaisement. C’est une battante, et quand on sait que la pensée positive fait aussi partie de la guérison, on lui souhaite forcément, avec beaucoup d’espoir, un prompt rétablissement.

Elle est admirable cette femme forte, et à toutes celles qui se battent au quotidien,ne baissez jamais les bras!!!Combattons, chaque jour, le fléau du cancer….

A celle qui se reconnaîtra, Je t’aime… Dans mes yeux, il n’y a jamais eu d’avant/ après, juste Toi. Tu es une partie de moi, la plus forte évidemment…

Quelle expression signifie le fait de tomber vite amoureux ?

 

Publicités

19 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Elhyandra
    Sep 18, 2016 @ 13:02:14

    Coucou,
    Pour bosser dans ce milieu c’est vrai que l’âge de certaines patientes me choque énormément, 19 ans est la plus jeune du service pour ce putain de crabe, j’ai halluciné
    La recherche avance, doucement mais sûrement, il ne se passe pas une année sans qu’un nouveau traitement soit en test ou sorte, l’espoir est là mais ne pas avoir la maladie tout court serait mieux ^^
    Courage à ton amie et gros bisous

    Réponse

  2. Lupa
    Sep 18, 2016 @ 10:11:24

    Je suis bouleversée de te lire et de savoir que tu as quelqu’un de très proche qui traverse cette épreuve ! A travers toi, je lui envoie de l’amour et du réconfort, c’est tellement important… Un billet fort en émotion, merci ❤

    Réponse

    • stelphique
      Sep 18, 2016 @ 19:09:11

      Merci c’est rare mais dès fois ca libère un peu….Merci de tes bonnes ondes qui traversent les écrans, c’est vraiment gentil!!!!;)
      Bisous énormes !!!!<3

      Réponse

  3. Nathalie M
    Sep 15, 2016 @ 11:44:24

    Tu m’as touchée au coeur mon petit elfe. .. ❤

    Réponse

  4. lespagesquitournent
    Sep 15, 2016 @ 11:05:24

    Un article très émouvant. Malheureusement, cette maladie ne tient pas compte de l’âge… Cet ouvrage a l’air bouleversant et criant de vérité…
    Courage à cette personne qui t’est chère…

    Réponse

  5. Ju lit les mots
    Sep 14, 2016 @ 13:55:00

    Très émouvant ❤ et de gros bisous à vous deux 🙂

    Réponse

  6. belette2911
    Sep 13, 2016 @ 20:41:46

    Putain, c’est beau ce que tu dis ! Oui, 27 ans c’est trop jeune… mais on est toujours trop jeune pour choper un cancer tant que nous n’avons pas passé les 90 ans au moins.

    Bisous à ta proche !

    Réponse

  7. Collectif Polar : chronique de nuit
    Sep 13, 2016 @ 12:56:25

    Non pas facile ce genre d’expérience mais si on en sort, on en est grandi.

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 187 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :