Le diable, tout le temps Donald Ray Pollock

Pourquoi je l’ai choisi:

J’ai vu le nom de cet auteur lors de ma lecture percutante dans Le verger de marbre, et j’avais envie de voir ce que donnait l’écriture de cet auteur qui a l’air de faire sensation.

Synopsis:

De l’Ohio à la Virginie-Occidentale, de la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années 60, les destins de plusieurs personnages se mêlent et s’entrechoquent. Williard Russell, rescapé de l’enfer du Pacifique, revient au pays hanté par des visions d’horreur. Lorsque sa femme Charlotte tombe gravement malade, il est prêt à tout pour la sauver, même s’il ne doit rien épargner à son fils, Arvin. Carl et Sandy Henderson forment un couple étrange qui écume les routes et enlève de jeunes auto-stoppeurs qui connaîtront un sort funeste. Roy, un prédicateur convaincu qu’il a le pouvoir de réveiller les morts, et son acolyte Théodore, un musicien en fauteuil roulant, vont de ville en ville, fuyant la loi et leur passé.

Les personnages:

Arvin, c’est  le seul personnage qui a su me toucher, mais j’ai eu vraiment du mal avec tous les autres(et pour cause! ). C’est un pari difficile de faire détester ses personnages, de ne proposer que de la noirceur à suivre. Nous avons donc un sacré pataquès de gens qui sont passé de l’autre côté de la faille, sans aucune valeur, ni lumière, souffrant d’absence de culture et douceur…

« Les gens sont comme les chiens: une fois qu’ils ont commencé à creuser, ils n’ont aucune envie de s’arrêter. »

Ce que j’ai ressenti: …Une drôle d’impression incertaine…

Ce livre, c’est un condensé d’horreurs, tout ce que l’humain comprend de dérives et d’immondices, et suivre cette folle aventure laisse juste une perplexité sur l’avenir de l’Homme. Je crois qu’on a dans ses pages , tout ce que la religion peut avoir de travers et d’espoirs vains, une sorte de sombre chemin aléatoire, empreint de sang poisseux, que les humains empruntent, pour on ne sait quelle raison…

Le Diable profite donc de ses âmes perdues, les ramassent dans ses champs immenses, dont seule l’Amérique en possède…Il est là comme une ombre emportant chaque fois plus,  de ses ouailles. On devient spectateur passif de ce continent, nous prenant en pleine face la violence de cette population rurale, en mal de tout.

-Seul le Diable a besoin de trucs.

J’ai dévoré ce livre certes en très peu de temps, mais au final, je remarque que je ne me suis attachée à presque aucun de ses personnages, ressenti quelques trop peu d’émotions, à part un malaise de voir toutes ses horreurs se déroulaient, sans temps mort. J’ai bien conscience que c’est un roman noir, peut être l’était-il trop pour moi…J’ai peut être trop attendu l’ultime lumière qui n’est jamais venue, peut être eu trop d’attente, ou peut être d’être tout le temps à côté du Diable, je ne m’y suis pas trop plu….Donc oui, une qualité sans contexte d’écriture, mais pour mes attentes de lectrice, le contenu est sans doute trop décadent pour que je l’apprécie à sa juste valeur…Mais tant d’autres l’ont aimé, puisqu’il a eu plusieurs distinctions, que je vous invite à vous faire votre avis!

 

 

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 6/10

Publicités

16 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. lesmotordusdanneju
    Sep 05, 2016 @ 17:07:17

    Je le veux !!!

    Réponse

  2. belette2911
    Sep 03, 2016 @ 19:01:21

    Adoré ce livre, adoré la gamin, Arvin, adoré les horreurs lues dedans. Une tuerie pour moi, ce roman, un coup de ❤ monumental !!

    Réponse

  3. Nathalie M
    Août 31, 2016 @ 07:10:29

    Peut être trop éprouvant pour moi. .. je passe mon tour. ☺

    Réponse

  4. Yvan
    Août 30, 2016 @ 04:41:02

    J’ai décidé de découvrir cet auteur avec son nouveau roman qui sort en octobre. On verra comment je vais réagir

    Réponse

  5. Ju lit les mots
    Août 29, 2016 @ 14:28:26

    Je ne connais pas cet auteur! mais j’ai très envie de lire Le verger de marbre 🙂

    Réponse

  6. Rétrolien: Le Diable, tout le temps | Le Bibliocosme

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 186 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :