Le crime était signé, Lionel Olivier

Couverture Le crime était signé

Pourquoi je l’ai choisi:

Voilà, un livre qui me fait de l’œil (oui, elle était facile celle là!!!), depuis des mois…Et, là j’avais une petite panne livresque dû à un boulot chronophage….Il était donc tout indiqué pour me remettre sur les rails du policier…

Synopsis:

À peine seize ans, cette gamine retrouvée nue, étranglée près du cimetière… Et ces pervers qui s’exhibent entre les tombes… Et ce fumier qui croit séquestrer l’innocence qu’il a perdue…

Morte d’avoir trop ou mal aimé ?
Des halls de banlieue, zones de non-droit, à la propriété somptueuse d’aristocrates au-dessus des lois, la Crim’ est malmenée, impuissante à répondre au drame des parents ! Alors que l’ADN reste muet, un témoin « signe » une vérité singulièrement humaine…

Auteur de plusieurs romans policiers, Lionel OLIVIER excelle à révéler les coulisses d’une enquête, à mettre en scène avec émotion les doutes des policiers comme l’énergie recouvrée du « 36 ».

Ce que j’ai ressenti:…Je ne sais même pas l’expliquer…

C’est en fait à l’ouverture de ce livre que tout se fait…Le style direct, sans fioritures, l’embarquement immédiat dans une enquête avec des thématiques plutôt intéressantes: j’accroche bien…Tu lis, tu lis, tu dévore presque les pages… Tu te laisses prendre au jeu des fausses pistes, tu apprends deux, trois données concrètes et réelles sur le vrai métier de flics. Sûr de ta trouvaille puisque c’est quand même, le gagnant du Prix du Quai des Orfèvres. 2 soirées auront suffi pour mettre le point final à cette lecture…

Oui, mais voilà…Tu as lu, tu as aimé la dynamique, l’écriture franche et directe, mais ça coince…Pourquoi? ???!!!

  • Aucun feeling avec l’équipe: c’est assez rare, mais là, rien ne se passe. Il a beau y avoir des « dîners », de légères rétrospectives, ça passe pas…Rien.
  • La fin est décevante: ce final m’a laissée un peu perplexe, on n’a pas les réelles motivations du tueur, c’était peut être aussi que c’est du « déjà-vu » quand au dévoilement de celui ci…et puis il y a des zones d’ombres encore, sans compter des détails un peu tiré par les cheveux…Bref, décevant.
  •  Il manque aussi une cruelle émotion pour les victimes. J’ai besoin d’empathie envers ces victimes, un minimum de psychologie, et là, rien. Même quant à leurs « choix », ça reste flou. Même par rapport au titre, on aimerait plus de prise de position, plus de liant, et …Rien.
  • Le tueur: on aimerait qu’il est plus de carrure, plus de poids dans cette histoire. Hop, une pirouette et c’est fini…Non je suis désolée, c’est sans intérêt ce méchant…Il ne fait ni peur, ni n’est crédible…Décevant.

Et là, tu remarques qu’il y a plus de points négatifs alors que tu as passé, « à priori », un moment de lecture assez plaisant ( deux soirs pour 350 pages, c’est quand même pas mal)…Je n’ai rien compris…Ce livre me laisse perplexe, c’est la première fois que j’ai un tel sentiment…Quand je le lisais, ça allait, et à la fermeture, je me dis qu’il manquait d’âme, ou tout simplement d’émotions. C’est peut être que l’auteur s’est trop tenu à la « vérité » d’une enquête, mais n’a pas assez exploité les nœuds sociologiques qu’il pose à son intrigue…Je ne sais pas trop expliquer, c’est comme ça: j’ai certainement dû passer à côté…

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette fachee

Publicités

18 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Lupa
    Août 10, 2016 @ 14:24:52

    Un livre au QE aussi faiblard n’est pas pour moi non plus ^_^

    Réponse

  2. Nathalie M
    Août 01, 2016 @ 18:12:17

    Fichtre ! Quand tu commences à te foutre pas mal du sort des victimes c’est que soit l’auteur n’a pas su y faire, soit que tu es en train de devenir toi même une psychopathe 😉

    Réponse

  3. Belette2911
    Juil 29, 2016 @ 19:27:02

    Je sais ce que c’est, je l’ai déjà vécu !! Plus souvent qu’à mon tour, d’ailleurs… Tu as aimé mais… il y a un mais ! Et sans émotions, c’est comme un plat sans sel… :/

    Réponse

  4. lesmotordusdanneju
    Juil 29, 2016 @ 13:36:48

    Merci la fée pour ton avis 😉

    Réponse

  5. Lilie
    Juil 29, 2016 @ 07:46:53

    Je l’ai dans ma PAL..merci pour ton avis j’en tiendrais compte 😉

    Réponse

  6. Yvan
    Juil 29, 2016 @ 03:46:07

    Je dis toujours que c’est une histoire de rencontre entre un livre et son lecteur. Parfois la rencontre ne se fait pas, parce que les deux ne parlent pas la même langue. Toi (comme moi), tu recherches la langue des émotions, ce livre ne semblait donc pas être fait pour toi (et vu qu’on est très proches dans nos goûts, sans doute pas pour moi non plus)

    Réponse

    • stelphique
      Juil 29, 2016 @ 05:18:07

      Je pense que c’est exactement cela, on est des débusqueurs de sentiments, des accros aux émotions….Oui je pense que tu peux passer ton chemin sans problèmes…C’est clair que cette rencontre n’aura pas été concluante, il n’est pas nul, mais ce n’est pas du tout ce que je recherche….:(

      Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 180 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :