Rural Noir, Benoît Minville

 

Pourquoi je l’ai choisi:

Je peux vraiment dire que ce sont tous mes blogs potes (ils se reconnaîtront!!;) )  qui m’ont influencé sur cette lecture! Ils l’ont tellement encensés que je ne pouvais passer à côté de cette lecture…Vive la Blogosphère, le Rock et la Lecture….

Synopsis:

Ados, Romain, Vlad, Julie et Christophe étaient inséparables, ils foulaient leur cambrousse dans l’insouciance. Tout a changé cet été-là. Un drame, la fin de l’innocence. Après dix ans d’absence, Romain revient dans sa Nièvre désertée, chamboulée par la crise, et découvre les différents chemins empruntés par ses amis. Oscillant entre souvenirs de jeunesse tendres ou douloureux et plongée nerveuse dans une réalité sombre, Rural noir est la peinture d’une certaine campagne française. Un roman noir à la fois cruel et violent, mais aussi tendre et lumineux ; évoquant la culpabilité, l’amitié et la famille. Dans la tradition du country noir américain, territoirs ruraux et laissés-pour-compte côtoient ceux dont on parle peu au milieu d’une nature «préservée» – ou en friche.

Les personnages:

Quatuor au fin fond de la cambrousse française, unis dans l’amitié et l’amour, Vlad Julie, Chris et Rom sont une joyeuse bande d’ados qu’on se plaît à suivre et voir évoluer avec le jeu du Destin. C’est souvent en cas de pépin qu’on voit la profondeur des liens, et chacun d’eux y réagira à sa façon. Ils sont tous attachants à leur manière, dans leurs failles comme dans leurs grandeurs, chacun essayant de prouver plus ou moins adroitement, sa valeur. Mais ce que j’en retiendrai c’est cette énergie, ce lien tenu mais indéfectible qui les unit.

Il a raison: c’est maintenant qu’on va vivre. Ensemble.

Ce que j’ai ressenti:…La douceur de l’amitié dans un polar sombre…

-Vélo, baignade, pêche, on s’en fout, on fait ce qu’on veut, l’été est à nous, scande Vlad.

L’amitié, un idéal à atteindre, une philosophie de vie, une conduite à respecter. L’amitié de ce quatuor est magnifique, on la sent, on la ressent, on voudrait la faire nôtre, on aimerait que ce sentiment nous appartienne. Nous voyons au fil des pages, les personnalités imploser, mais l’idéal de l’amitié reste intact au fil des ans. C’est cette idée de permanence, de symbiose du « Gang », qui rend lumineux ce terrible polar noir.

Coins reculés, petits villages, on en venait à connaître son pire ennemi autant que son frère.

Car niveau noirceur, on est plutôt servi le récit s’intensifiant au fur et à mesure, jusqu’en devenir oppressant. Nos campagnes connaissent l’ennui et la précarité et elles vont droit vers la violence et tout ce qui l’accompagne…J’ai vraiment l’impression que l’auteur a réussi à capturer l’âme de nos campagnes, l’échec prévisible de cette jeunesse à qui on laisse peu de choix dans cet avenir au sol bouseux, les secrets inavouables qui polluent les relations sociales, les tas de non-dits sur lesquels ils doivent avancer. Et toute cette tension donne un superbe résultat, entre oscillation Passé/Présent qui rend l’histoire vivante, vibrante, émouvante, perturbante, dérangeante. Un petit cocktail d’émotions fortes comme je les aime…

Rien d’extraordinaire en soi, mais on vit nos plus grandes heures d’adrénaline.

Je ne pouvais plus lâcher cette lecture, ce quatuor m’a accompagné même durant mes pauses cafés matinales, ou heures de repas. J’ai vécu à leur tempo durant ses deux jours.On rentre dans le groupe presque inconsciemment, on veut, nous aussi jalousement, l’amitié et l’ombre protectrice de Vlad.

Un trou noir qui continuait d’attirer les univers à lui.

Lire ce livre, c’est s’enivrer de violence et d’amitié, se prendre un uppercut de « Rock’n’read » .

 

Ma note Plaisir de lecture fee clochette 9/10

Publicités

27 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. collectifpolar
    Juil 09, 2016 @ 15:46:43

    Et j’oubliais, merci pour le lien 🙂

    Réponse

  2. collectifpolar
    Juil 09, 2016 @ 15:46:07

    Yes tu as aimé. M’étonne pas en même temps le fée !

    Réponse

  3. Nathalie M
    Juil 09, 2016 @ 14:18:09

    ça aime le rock les elfes ??? 😉

    Réponse

  4. belette2911
    Juil 06, 2016 @ 21:27:58

    ♫ Elle est des nôôôôôô-ô-tres ♪ Elle a lu ce livre comme les au-ô-tres ♪

    Une vraie tuerie ce roman ! ❤

    Réponse

  5. Lord Arsenik
    Juil 05, 2016 @ 20:43:16

    Décidément si toi aussi tu t’y mets ! Vais vraiment devoir le faire grimper de quelques marches dans ma PàL !

    Réponse

  6. Yvan
    Juil 05, 2016 @ 16:42:46

    Je suis très étonné, tu as aimé.
    je rigole ! ;-). je n’avais aucun doute à ce sujet !

    Réponse

  7. chroniquesdepapiers
    Juil 05, 2016 @ 12:13:31

    J’ai failli craquer sur ce livre ! J’avais un peu discuté avec l’auteur, il est vraiment gentil et abordable. Mais il fallait faire un choix ^^

    Mais c’est vrai que quand on voit l’avis de nombreux blogueurs ça donne des envies de craquage :p

    Réponse

  8. dealerdelignes
    Juil 05, 2016 @ 09:14:49

    Cool 😉 tu as craqué toi AUSSIIIII 😘😘

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 186 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :