Landfall, Ellen Urbani

Couverture Landfall

Pourquoi je l’ai choisi:

J’étais curieuse de voir ce que renfermait ce titre, qui ne se « traduit » pas. Comme si, un secret se cachait derrière….

Synopsis:

Ce matin de septembre 2005, la jeune Rose Aikens, dix-huit ans, s’apprête à rejoindre La Nouvelle-Orléans. Elle va porter secours aux sinistrés de l’ouragan Katrina. Mais sur la route, sa voiture quitte la chaussée et percute une jeune fille. Cette inconnue, morte dans l’accident, seule et sans le moindre papier d’identité, bientôt l’obsède. D’autant que dans sa poche se trouve la page d’un annuaire indiquant les coordonnées des Aikens. Rose n’a alors d’autre choix que de retracer pas à pas le parcours de la victime, à travers l’ouragan et une ville en ruine.

Ce que j’ai ressenti:…Comme un ouragan…

♫ Comme un ouragan♫, oui Katrina a en fait grabuge lors de son passage. C’est donc des vies émiettées que l’on ramasse après elle. Le contexte de fond et d’urgence sous lequel se fait cette histoire est dramatique, mais ce n’est pas tant cet ouragan qui fracasse ses quotidiens, mais bel et bien la vie et ses aléas!

Comme 2 roses qui n’auraient pas poussé dans le bon jardin: Rose et Rosy. Le destin entrecroisé de deux femmes si différentes, et pourtant…..2 jeunes femmes qu’on prend le temps de suivre, de voir grandir, évoluer, qu’on se surprend à aimer, chérir, et encourager dans leurs combats. Chaque page tournée vous fera toucher du doigt, les pétales de leurs vies, la douceur de leur peau comme un velouté de sensations, leurs couleurs comme celles du jour et de la nuit, indissociables mais si contraires. Une Banche, Une Noire, mais aucune plus privilégiée que l’autre.

Comme un voyage initiatique,  Rose se débat pour faire toute la lumière sur cette inconnue. Elle ne veut pas d’une « morte pour rien ». On sent toute la ferveur de son geste, et par là meme, sa propre éclosion dans ce monde si difficile.

Comme un combat de femme, et la difficulté, d’être mère, d’être fille, d’être femme, de trouver sa place dans une cellule monoparentale, de se débattre pour des droits qui devraient être évidents et qui ne le sont pas. Une histoire de femmes donc, ou la place de l’homme brille par son absence, une histoire qui vous bouleverse le cœur, car la vie n’est pas tendre avec ses dames, une histoire de coeur et de femmes, où une certaine beauté et une poésie ressortent de ses lignes.

En bref, Landfall, c’est une lecture qui se lit dans une certaine intimité, une délicate libellule posée sur une main tendue, une histoire douce comme une caresse, après le passage d’un ouragan…

 

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 8/10

Remerciements:

Je tiens à remercier Léa du blog LéaTouchBook, car grâce à son intermédiaire et son beau challenge https://fairystelphique.files.wordpress.com/2016/01/02b04-102bans2bgallmeister2bchallenge.png?w=535 , j’ai pu lire ce livre. Je tiens à remercier également les éditions Gallmeister, merci pour cet envoi en avant première, pour le joli marque page qui accompagnait ce livre! Voilà une maison d’édition qui chouchoute ses lecteurs, et c’est juste fantastique, le premier livre que je lis de cette maison d’édition mais certainement pas le dernier, du coup!!!!!

Publicités

18 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: [BOUQUINS] Ellen Urbani – Landfall | Les Chroniques Acides De Lord Arsenik
  2. Nathalie M
    Mar 12, 2016 @ 19:15:46

    Quel dommage que la couverture ne soit pas attirante. Je trouve que ça dessert le roman pour le coup

    Réponse

  3. manU
    Mar 10, 2016 @ 11:34:38

    Superbe billet ! Bravo ! 🙂

    Réponse

  4. La tête dans les livres
    Mar 10, 2016 @ 09:09:53

    Ohhh ça fait un moment que j’entends parler de cette maison d’éditions, il faudrait vraiment que je découvre leurs livres!

    Réponse

  5. Smadj
    Mar 10, 2016 @ 08:19:09

    Elle est superbe ta chronique et tes mots sont si beaux (la libellule j’adore) 😍😍😍😍

    Réponse

  6. belette2911
    Mar 09, 2016 @ 21:46:58

    Saloperie, je veux le lire aussi ! Et en plus, maintenant, j’ai Steph de Monac’ qui chante dans ma tête !!! 😀

    Réponse

  7. salhuna
    Mar 09, 2016 @ 19:45:36

    C’est un très beau roman, une magnifique histoire 🙂

    Réponse

  8. Léa Touch Book
    Mar 09, 2016 @ 18:06:23

    Merci pour ce bel avis 🙂
    Je suis heureuse que tu aies aimé 🙂

    Réponse

  9. lesmotordusdanneju
    Mar 09, 2016 @ 14:33:00

    Je suis curieuse aussi 😉

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 186 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :