Viens avec moi, Castle Freeman Jr.

Couverture Viens avec moi

Pourquoi je l’ai choisi:

Sur la quatrième de couverture on y voit « Bientôt au cinéma avec Anthony Hopkins et Ray Liotta, un classique immédiat du roman noir américain« , c’était une évidence, je suis absolument fan de Anthony Hopkins, j’avais bien envie de voir quel rôle il allait incarner!!!

Synopsis:

Dans les fins fonds désolés du Vermont, la jeune Lilian est devenue la cible de Blackway, le truand local. Son petit ami a préféré fuir, elle a décidé de rester. Bien résolue à affronter celui qui la harcèle. Alors que le shérif se révèle impuissant, Lilian se tourne vers un étrange cénacle. Sous la houlette de Whizzer, ancien bûcheron en chaise roulante, quelques originaux de la région se réunissent chaque jour dans une scierie désaffectée pour disserter en sirotant des bières. Devant la détermination de la jeune femme, Whizzer décide de l’aider en lui offrant les services de deux anges gardiens peu ordinaires : un vieillard malicieux, Lester, et un jeune garçon, Nate, plus baraqué que futé. Avec eux, Lilian se met à la recherche de Blackway dans les sombres forêts qui entourent la ville pour s’expliquer avec lui. De bar clandestin en repaire de camés, la journée qui s’annonce promet d’être mouvementée, l’affrontement final terrible.

Les personnages:

Lilian, en voilà une dame qui n’a pas froid aux yeux, qui ne se carapate pas devant l’adversité!

Lester, un petit rusé celui là! Il est éblouissant!

Nate, un peu simplet mais du coup, il n’a peur de rien, ni de personne!

Blackway, on sent bien que c’est « le grand méchant loup de l’affaire » mais j’aurai aimé voir une plus grande ombre effrayante!

Ce que j’ai ressenti:…Un petit Noir corsé pour la route? …

Un petit roman noir qui s’accompagne à merveille avec mon petit café du matin! Serré, de multiples saveurs sombres en bouche, il se déguste d’un trait mais vous réveillera les papilles et l’esprit le temps d’un expresso…

185 pages c’est court, mais pourtant tout y est:

  • L’ambiance tendu du bled paumé des Etats Unis, Est Connardville pour les intimes…
  •  Sa population, mélange de consanguinité et d’abrutis violents.
  • Ses lieux mal famés, avec par exemple, le bar sans vitres… (Ben non , il n’y a en pas besoin puisque on se noie dans son verre!!!).

Je vous laisse donc deviner, le « merveilleux » No man’s Land qui s’ouvre dans ses pages. C’est juste saisissant de voir comment la criminalité fait partie du décor américain!  Ce petit village reculé ne sera pas ma prochaine destination de vacances, mais le temps d’une lecture, on apprécie ce panorama fait d’ombres et de lumières.

-« Une arme n’est utile que si c’est la seule arme. », dit Lester.

J’ai trouvé que l’originalité de ce roman, tient à sa forme en canon entre action en direct et discussions animées de ces deux groupes. Nous suivons donc le trio dans sa Vendetta avec ce Lester , en tête de groupe, , qui est juste incroyable et terriblement malin, mais aussi Whizzer, une sorte de patriarche respecté dans une dissertation arrosée entre amis, qui nous fait au détour de ses souvenirs, un petit topo des mœurs de son village. C’est rythmé, anecdotique, enflammé, humoristique, véritablement bien orchestré!

Il me tarde donc de voir cette adaptation au cinéma, en tout cas, cette lecture fut une découverte intéressante, Viens avec moi est une drôle d’invitation dans une sorte d’enfer, où la menace et la peur des uns rencontrent la violence des autres, sans distinction d’âge, et nous prouve que c’est bien dans la tête que se trouve le danger de ce grain de folie.

Ma note Plaisir de lecture fee clochette 7/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement Charlotte Varlet  des éditions Sonatine pour l’envoi de ce livre. Merci de leur confiance renouvelée en 2016! Ce fut une lecture agréable!

lu-en-part-avec-la-me

c26ac-sonatine_logo

Publicités

9 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Nathalie M
    Jan 24, 2016 @ 17:23:35

    J’adore ce genre d’ambiance glauque. .. c’est normal docteur ??

    Réponse

  2. belette2911
    Jan 19, 2016 @ 16:45:53

    Moi, ça, je ceux !!

    Réponse

  3. Léa Touch Book
    Jan 19, 2016 @ 11:56:53

    J’ai beaucoup aimé cette lecture, c’est un roman noir qui se lit tout seul 🙂

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 186 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :