La logique de l’amanite, Catherine Dousteyssier-Khoze

Couverture La logique de l'amanite

Nikonor, érudit snob et acariâtre, vit retranché dans son château, en Corrèze. Il se passionne pour la mycologie (surtout cèpes et amanites) et la littérature. Au fil des pages, on va découvrir les confidences étranges qu’il nous livre sur sa famille. Pourquoi voue-t-il une telle haine à sa sœur jumelle Anastasie ? Et qu’est-il advenu de ses proches ?

 

Stelphique a testé pour vous la Recette de Logique à l’Amanite en cette rentrée littéraire 2015 :

Ingrédients:

  • Un vieux Monsieur acariâtre.
  • Une brassée de champignons (de préférence à la couleur chatoyante).
  • Une once d’humour So British.
  • Une poêlée de références de littérature française.

Préparation:

L’homme devra être le plus détestable, au possible, tout en étant, de belle allure. Le prendre élevé en plein air, avec une pointe de sang noble.

Veillez à bien faire bouillir les champignons avant tout mélange. L’ajout de cèpes se mariera parfaitement bien à cette logique.

Mélanger le tout, et faire cuire à feu doux, pour libérer toutes les saveurs et pointes d’ironie. Laisser le velouté de mystère se révéler au fil des pages, tout en ressentant toute la Haute Culture Classique s’insinuer dans cette concoction.

Si une odeur malveillante se distingue, ça n’apportera que plus de caractère à la dite recette. Le Vénéneux n’a que plus de charme, s’il est bien dissimulé.

Laissez le tout reposer et déguster…Si jamais l’indigestion se manifestait, surtout prévenir un médecin incompétent.

Image

Bien que la confrérie des elfes, soit charmée d’avoir été dans les forêts de Corrèze, en avoir appris plus que nécessaire sur la flore française, elle n’est pas sure de pouvoir recommander la dite recette à des palais non avertis . Seuls les passionnés de mycologie et autres textes anciens verront leur curiosité rassasiée. Si l’originalité est au rendez vous, il manque un peu de liant dans cette histoire et on reste un peu sur notre faim, à la fin…C’est dommage car la recette avait du potentiel!!!!

 

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 6/10

Remerciements:

Je tiens a remercier chaleureusement les éditions Grasset ainsi que Amandine Labansat pour cette lecture! Merci de leur confiance.

lu-en-part-avec-la-me

logo-grasset.jpg

 

Publicités

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. belykhalil
    Nov 28, 2015 @ 16:59:49

    En voilà une critique parfaite ! Elle est parfaitement dans l’esprit du livre. Je suis moi aussi restée sur ma faim, n’étant pas une grande fan des fin ouverte, même si celle-ci est tout de même étroite. 🙂

    Réponse

  2. Siabelle
    Oct 07, 2015 @ 15:44:37

    Stelphique a plusieurs talents…
    C’est une belle chronique et le lecteur sait à quoi s’en tenir…
    Tu en as expliqué tous les saveurs et tu décris bien le contenu…
    C’est à nous de faire le choix… Merci à toi Stelphique, la fée !

    Réponse

  3. Léa Touch Book
    Sep 08, 2015 @ 17:40:17

    Il me tentait bien, il faut que je le lise ^^

    Réponse

  4. Nathalie M
    Sep 08, 2015 @ 17:28:14

    J’aime les champignons et j’adore ta chronique 🙂

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 176 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :