Vernon Subutex, Virginie Despentes

Couverture Vernon Subutex, tome 1

Pourquoi je l’ai choisi:

Je n’en voyais que de bons retours, et cette couverture originale attire l’œil!!!!

Synopsis:

QUI EST VERNON SUBUTEX ?

Une légende urbaine.

Un ange déchu.

Un disparu qui ne cesse de ressurgir.

Le détenteur d’un secret.

Le dernier témoin d’un monde disparu.

L’ultime visage de notre comédie inhumaine.

Notre fantôme à tous.

Les personnages:

C’est vraiment le point fort de ce livre, les personnages.  C’est un kaléidoscope de personnalités riches en couleurs, qui illustrent la faune parisienne. En cela la couverture prend tout son sens. Tantôt émouvants, tantôt choquants , on adore les détester ou s’émouvoir avec eux. C’est les montagnes russes de l’émotion, avec eux.

Ce que j’ai ressenti:…Une plongée rougeoyante et vibrante dans Paris…

Ça a été une lecture addictive, de celles, qui est impossible à lâcher! J’ai eu du mal à reposer ce livre, il m’a fallu le finir aux petites lueurs du jour. Elle a un effet bœuf cette écriture! C’est Trash, Insolent, Brûlant, Violent. On adhère ou pas, ça, c’est un choix, mais je lui ai trouvé un puissant Melting Pot de sonorités et de cris de détresses alarmants. C’est âpre, ça laisse un gout en bouche persistant, de fer. La vision de notre société est certes sombre et légèrement border-line, mais on sent dans les mots de cette auteure plus qu’une envie de choquer, un élan de faire bouger les choses. Elle nous envoie en pleine face les douleurs et les failles du système avec une plume acérée et à la fois trippante. Ce n’est pas ma tasse de thé, en principe, le mode Sexe, Drogue et Rock n’Roll, mais j’ai trouvé ici, ça servait bien son histoire.

Lancer un lynchage médiatique est plus facile que faire décoller un buzz positif.(..)Le mépris se transmet aussi facilement qu’une gale. p119/120

Elle aurait préféré se coudre les yeux plutôt que de voir ce qu’elle a vu. p258

On souffre avec ce Vernon, car c’est aussi la porte ouverte sur les désillusions, la déchéance du corps  et de l’esprit, des rêves inaboutis, la dureté de la rue, l’éternelle question de la vie et de la mort. Quand on perd tout, du jour au lendemain, comment se relever? Peut -on compter sur ses amis? Si on touche le fond du fond peut-on jamais remonter? C’est les questions qu’on se pose à l’heure ou Internet ne nous offre que de l’amitié virtuelle, est qu’Il saura tendre la main à cet homme qui a trop vécu? Facebook est sa bouée de sauvetage un temps, mais  tiendra t-il ses promesses sur la durée?

Il ne se sent ni triste ni désespéré. C’est une autre humeur, qu’il ne connait pas. Un bruit blanc. p320

En bref, une lecture bouillonnante mais terriblement réaliste. Le tome 2 ne va pas tarder dans mon programme!

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 8/10

 

grasset-logo.png

 

Publicités

13 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: Vernon Subutex – Virginie Despentes – les cibles d'une lectrice "à visée"
  2. Smadj
    Août 23, 2015 @ 16:07:38

    Une tres belle chronique pour un livre que j’ai adoré 🙂
    Merci Stelphique !!!

    Réponse

  3. Léa Touch Book
    Août 21, 2015 @ 14:16:57

    J’ai bien aimé ce livre ! 😀

    Réponse

  4. Nathalie M
    Août 18, 2015 @ 08:58:17

    C’est drôle je vois des chroniques dithyrambiques partout et pourtant je n’arrive pas à me décider. Ça doit être comme pour toi, le style » sexe, drogue et rock n roll » ne m’attire pas plus que ça.

    Réponse

  5. belette2911
    Août 15, 2015 @ 15:50:15

    Encore une auteur que je devrais découvrir !! 😉

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 178 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :