In Cloud we Trust, Frédéric Delmeulle

Pourquoi je l’ai choisi:

Il traînait dans les bas rayons de la bibliothèque, sa couverture rouge a attiré mon œil….Et heureusement, tiens!!!!!

Synopsis:

Vous aimez vibrer devant un écran et sur NoLife ?
Vous êtes déjà has been.
Car l’industrie du jeu virtuel explose et avec elle, la course à l’extraordinaire. Exit les parcs à thème et les jeux vidéo ! Les joueurs se pressent dans des décors grandeur nature où ils rejouent en immersion totale la mort du général Custer ou la poursuite de Moby Dick.
Mais lorsque des joueurs disparaissent, comme rayés du scénario, les autorités de contrôle s’alarment. Défaut technique ? Mauvaise blague ? Attentat ? Les consommateurs sont sur les nerfs, et la psychose monte d’un cran lorsque les disparitions se multiplient.
Confrontée à une crise sans précédent, la Major américaine du Gaming virtuel décide de contre-attaquer en tirant profit de la confusion générale : geeks, bandits, maris infidèles, dépressifs et opportunistes s’enrôlent alors pour le grand saut de leur vie…
In cloud we trust n’est pas le récit d’une bande de geeks futuristes. C’est une percée dans la société de loisir de demain, portée par une écriture cinématographique et exaltante (grisante/électrisante). Avec ce roman, Frédéric Delmeulle donne des nouvelles du présent, mais surtout le vertige, celui qui colle dans le dos et fait naître des « et si » au coin des lèvres.

Ce que j’ai ressenti…Une belle angoisse virtuelle….

Ce livre m’a complètement bluffée, de par sa forme originale en premier lieu. Ses textes assemblés de plusieurs natures donnent une vision multi-dynamique des dangers de la « RealiSim » , ou plus communément appelés: des jeux virtuels. Le champ s’ouvre sur une autre forme de loisirs, se réinventer dans une vie, derrière un casque, pour plus sensations…On a des rapports d’enquêtes, des extraits de journaux intimes, des post de blogs, des tracts, etc. Un thème donc très actuel,  et des supports  bien ancrés dans la réalité d’aujourd’hui.

Ce livre est surprenant, car on pourrait le classer aussi bien en Roman d’anticipation, qu’en Thriller mais pourrait être aussi en Science Fiction. C’est un mix détonant et intelligent!!!! On dévore ses pages, on explore mille univers et expériences surréalistes, mais l’auteur tient jusqu’au dernier point final, son intrigue. C’est aussi flippant qu’un film d’horreur, à bien y réfléchir, il nous filerait presque des idées de dépression, on y voyage comme jamais auparavant, et les réflexions naïves quitteront à jamais votre esprit.

En bref, ce livre est un OVNI que je recommande fortement! Une lecture qui ne laisse pas indemne. Les voyages dans le temps sont revisités remis à la sauce actuelle, tout en ayant un œil très critique sur notre société de consommation frénétique.

Meilleurs Moments:

  • Le bruit ambiant n°4: Testament d’un rap engagé.

Un cri d’appel fort et presque désespéré qui nous remue les tripes.

  • La déposition vidéo de Domenico Cazeils Bedford.

Mention très bien pour cette scène cauchemardesque. J’ai flippé grave!!!La qualité d’écriture est si bonne dans cette scène qu’on sent presque la peur nous coller à la peau!Je n’ai jamais eu peur des zombies avant….Oui mais ça, c’était avant……Si je n’aurai dû faire qu’une expérience dans cette RéaliSim, je crois que je me serai laissée tenter par ce cimetierre.

  • Le bruit ambiant n°10 par le Révérend Cléophas James.

L’Apocalypse de Saint Jean, vue et réinterprétée, m’a ébranlée dans mes convictions. La fin du Monde est bien plus proche qu’on ne le croirait. En tout cas, c’était une vision des plus intéressantes….

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 9/10

Publicités

20 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Siabelle
    Août 28, 2015 @ 15:50:29

    C’est une chronique flamboyante, je vois qu’il y a eu toute une connexion entre ce livre et toi. Je le rajoute dans ma pal et je le demande à mon ami dans ma liste à souhaits. Bises Stelphique, tes chroniques sont toujours lumineuses et elles tentent le lecteur à coup sûr ! Qu’est-ce que tu mets dans ta poudre magique ?
    Siabelle

    Réponse

  2. Lupa
    Août 04, 2015 @ 14:27:37

    Intriguée je le suis incontestablement ! Ce livre a l’air vraiment original et fort intéressant à la fois ^^… Zou, +1 dans mon escarcelle, merci 🙂

    Réponse

  3. collectifpolar
    Août 03, 2015 @ 19:40:34

    Lu et vraiment aimé, merci pour ce beau compte rendu miss Stelphique

    Réponse

  4. Léa TouchBook (Léa Touch Book)
    Août 03, 2015 @ 15:17:21

    Je ne connaissais pas du tout et je prends note car j’aime bien cette maison d’édition en plus ^^

    Réponse

  5. belette2911
    Août 03, 2015 @ 13:26:17

    Intéressant, tout ça… je note ou je note pas ?? 😀

    Réponse

  6. juliesuitsonfil
    Août 03, 2015 @ 08:02:25

    Je ne connais pas non plus 🙂 merci

    Réponse

  7. nathaliemota
    Août 03, 2015 @ 05:55:10

    Ça a l’air complètement atypique !

    Réponse

  8. gruznamur
    Août 03, 2015 @ 04:19:11

    je ne connaissais pas du tout, du tout. Donc merci pour cette découverte 😉

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 178 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :