L’instant présent, Guillaume Musso

Couverture L'instant présent

Pourquoi je l’ai choisi:

Un détour sans faute depuis des années maintenant….Un rendez vous que je ne rate plus: Musso /Levy, c’est l’incontournable de l’année.

Synopsis:

Lisa et Arthur n’ont rendez-vous qu’une fois par an.
Il passe sa vie à la chercher…
…??elle passe la sienne à l’attendre.

Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d’art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n’offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n’est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l’aimer :

 » Ce qui m’arrive est inimaginable, et pourtant bien réel… « 

Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

Les personnages:

Arthur, on s’attache à ce jeune homme. Comment ne pas être tendue à ses cotés dans sa quête d’amour en 24h???? ….

Sullivan m’a beaucoup émue. Ce grand père a beaucoup de qualités humaines. On souhaiterait l’avoir auprès de nous.

Ce que j’ai ressenti:

Je crois que Mr Musso a entendu mes prières……Enfin……….Il était temps…..Cette année, nos deux auteurs préférés français sont revenus là ou on les attendait et ça fait du bien!!!!! Vous l’aurez compris , j’ai beaucoup apprécié ma lecture! J’espérais revoir Musso revenir à ses débuts, à ses histoires fantastiques et romantiques, et cet opus là, remplit  toutes mes attentes.

Ce phare des 24 vents a un charme fou, autant dans cette malédiction, que dans son ensemble. Ce coté cosy, enchanteur, égaré, théâtre d’instants coupés, soumis aux vents hurleurs de la vie, ébranlé par les tourments de l’amour. Il a un envoûtant attrait. On aurait bien envie d’en être propriétaire si c’était pas aussi difficile, une fois, passé une certaine porte. J’aime le coté atypique des phares, c’est une maison des plus originales qui soient: un rêve, pour ma part, d’y habiter!!!

Cette lecture aura été des plus plaisantes. Jusqu’à la fin, on ne voit rien venir. C’est ça que j’aime chez cet auteur, c’est sa manière à lui de nous embarquer dans le presque « irréel », et d’une ritournelle nous redéposer dans la réalité. Je suis restée surprise par cette chute, et je l’ai adoré. Alors bien sur, si on y regarde de plus près, elle a quelques lignes mouvantes, mais bon, c’est dérisoire comparé au choc réussi haut la main de sa conclusion.

Quelle jolie façon de nous faire revivre l’actualité à travers des dates clefs de l’année! Très appréciable de remettre en évidence l’évolution de notre actualité. On l’a vécu, on a écouté toutes ses musiques, chaque événement énoncé nous parle directement, on se sent acteur dans ses instants de faits divers.

Bien que ça ai été une lecture des plus agréables, j’ai eu des fois quelques reculs dans ma lecture dû à un langage trop parlé dans les dialogues, quelques facilités dans les expressions, un vocabulaire un peu pauvre. Ca ne gêne en rien l’intrigue, mais je me dis qu’on est en droit d’attendre un peu plus de l’écrivain français le plus lu…..

En bref, cette lecture nous emmène à plus apprécier nos quotidiens, à mettre plus de valeur dans L’instant présent.

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 7/10

Publicités

8 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Lord Arsenik
    Juin 11, 2015 @ 21:38:19

    On sait à quoi s’attendre avec ce classico Levy / Musso. Pas de la grande littérature mais des récits bien ficelés et très prenants. J’assume 🙂

    Réponse

  2. Léa Touch Book
    Juin 11, 2015 @ 16:09:02

    Je ne suis pas une grande fan de cet auteur mais je le lirai peut-être ^^

    Réponse

  3. isallysun
    Juin 10, 2015 @ 22:08:54

    Belle chronique.
    Pour les dialogues, est-ce que tu considères que ça sert la personnalité des personnages?

    Réponse

    • stelphique
      Juin 11, 2015 @ 07:13:44

      Pas vraiment….L’auteur veut sans doute faire passer un esprit un peu plus jeune, ou plus proche de nos discussions, mais si on excusait des petites faiblesses de jeunesse à ses débuts, maintenant , moi , j’en attends plus niveau vocabulaire…..Mais comme je l’ai dit c’est un détail……;)

      Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 186 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :