Mirage, Douglas Kennedy

Couverture Mirage

Pourquoi je l’ai choisi:

J’adore cet auteur, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas lancée dans une de ses histoires. Son nouveau roman a été un rendez vous envoûtant!

Synopsis:

A Buffalo et au Maroc, de nos jours.Après un premier mariage désastreux, Robin pense avoir enfin trouvé le bonheur en épousant Paul, un artiste fantasque et passionné de dix-huit ans son aîné. Certes, le couple s’accroche parfois, notamment sur les dépenses inconsidérées de Paul, jouisseur impénitent. Et puis, il y a la question des enfants. Robin en veut un, plus que tout, Paul est tout prêt à lui donner. Mais rien ne se passe…
Aussi, quand Paul la surprend avec deux billets pour le Maroc, Robin décide-t-elle d’oublier pour une fois ses sempiternelles inquiétudes financières et de profiter de ce voyage pour enfin prendre le temps de faire un bébé. Après une arrivée mouvementée, le couple s’installe dans un petit hôtel d’Essaouira. Paul, qui avait vécu un temps au Maroc, retrouve l’inspiration et entame une spectaculaire série de dessins ; Robin, elle, peut-être pour la première fois de sa vie, prend le temps de vivre. Tous deux redeviennent des amants passionnés.Et puis, un jour, Robin reçoit un mot de son assistant resté à Buffalo. Ce dernier a découvert une étrange facture médicale : dans le plus grand secret, Paul a subi une vasectomie. Folle de rage et de douleur, Robin laisse un mot de rupture à Paul et quitte l’hôtel précipitamment. De retour, elle est accueillie par la police. La chambre a été saccagé, il y a du sang partout, Paul a disparu.Terrifiée à l’idée que l’homme qu’elle ne peut s’empêcher d’aimer ait pu attenter à sa vie, Robin va se lancer à sa recherche. Une course-poursuite qui l’entraînera de Casablanca à Ouarzazate, en passant par les dunes du Sahara, d’obstacles en drames, mais aussi en rencontres poignantes qui lui feront découvrir qui elle est réellement…

Les personnages:

Robyn, est un personnage qui a su me toucher, son parcours chaotique et douloureux, nous la rende sensible et plus ouverte vers l’inconnu et l’avenir. De blessée à brisée, elle se relève avec force et courage. Elle m’a beaucoup émue.

Là, où ça m’a un peu choquée, c’est dans sa relation avec l’argent. Elle achète tout, comme si les dollars résolvaient tout. Cette distribution à outrance fait ,dès fois, défaut aux valeurs humaines de cette culture de partage et d’entraide. On voit donc combien la civilisation des pays du Nord avec celle du Sud sont en totale inadéquation. Les gens du désert ont peu, mais s’en contente, et n’hésite pas à la sortir du désert sans compensation, alors que, les occidentaux ont tout et ne partagent plus rien, pas même un sourire.

Paul, quel homme détestable!

Aatif, quel homme admirable!

Ce que j’ai ressenti:

Il sillonnait l’Afrique du Nord en essayant de purger son esprit.

Plus qu’une belle histoire, c’est un voyage qui s’offre à nous dans ces pages. Installez vous confortablement, et laissez vous séduire par la valeur de ce pays autant dans ses enivrantes effluves épicées, que dans la chaleur de ses habitants. Le Maroc, terre d’accueil mais aussi de risques, saura en convaincre plus d’un. Pour autant, on est loin d’un guide touristique, le désert ,s’il est aussi envoûtant, il n’en reste pas moins un endroit dangereux. Robyn l’apprendra à ses dépens.

Au cœur de la vie, nous sommes déjà dans la mort.

J’ai adoré ce lever de voile vers ce pays du Maghreb. Il y a une certaine magie à double tranchant à mettre le pied dans le Sahara, terre hostile mais qui continue de nous fasciner. L’auteur sait en retranscrire la beauté et le charme tout en y mêlant la cacophonie et l’écrasante chaleur. Je m’y voyais grâce a la  justesse de ses mots: les troubles existentiels qui peuvent ressortir face à cette immensité de sable, la saveur d’un thé à la menthe, l’amabilité berbère….La culture orientale est merveilleusement mise en valeur. Le souk raconté page 87/88 est si criant de réalité qu’on a l’impression d’y être. C’est hallucinant!

En ce qui concerne l’histoire d’amour, j’aurai bien envie de laisser passer un soupir de connivence féminine en disant « Ah, les hommes…. ». Bien sur, que j’aurai en face, le même de la part de la gent masculine qui s’empresserai de me rétorquer « Ah les femmes…. ». Certes…Mais bon, ce Paul dépasse les bornes, et on a du mal à comprendre la plupart de son comportement autodestructeur et égoïste. Ce qui nous emmène à apprécier d’autant plus, l’altruisme et le courage de Robyn, tout au long de ses pages. On est loin de l’histoire fleur bleue, mais plus dans l’immense gâchis où peuvent se vautrer les couples de nos jours.

Dès fois, la vie n’est qu’une série de déceptions. Surtout en ce qui concerne les hommes. p253

En bref, une histoire contemporaine qui a beaucoup de résonance dans notre présent, mais plus que cela, une immersion captivante dans un pays enivrant! Un beau livre à emmener cet été sur nos transats, pour ressentir le souffle chaud du vent! Laisser vous surprendre par le mirage qu’il risque de vous faire entrevoir!

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 8/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement le site Babélio et sa Masse critique! Merci de l’interet qu’ils portent à mes chroniques, j’ai fait un magnifique voyage en lisant ce livre!

Publicités

13 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Lupa
    Juin 05, 2015 @ 10:55:39

    Je l’avais repéré quand l’auteur est venu le présenter dans l’émission de « La grande librairie », et j’attendais de lire une chronique le concernant pour en savoir davantage ^^ Voilà qui est chose faite, et ce, grâce à toi, merci 🙂

    Réponse

  2. Léa Touch Book
    Mai 27, 2015 @ 16:36:29

    Je sens qu’il va falloir que je le lise 😉

    Réponse

  3. latetedansleslivres
    Mai 27, 2015 @ 13:25:39

    Ohhh ça fait bien longtemps que je n’ai pas lu de livres de Douglas Kennedy et tu me donnes bien envie de lire celui-ci!!!! 🙂

    Réponse

  4. belette2911
    Mai 27, 2015 @ 07:27:14

    Nan, je passe !! 😀

    Réponse

  5. stephanieplaisirdelire
    Mai 26, 2015 @ 08:03:18

    bon et bien je pense que ça devrait plutôt bien le faire !!! J’ai hâte de le commencer.

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 172 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :