Esprit d’hiver, Laura Kasischke

Couverture Esprit d'hiver

Pourquoi je l’ai choisi:

Il me tentait depuis sa sortie , je l’avais repéré et étant donné les excellentes critiques même si j’ai préféré les lire en diagonale pour ne pas me gâcher le plaisir de cette lecture, il m’était difficile de ne pas me faire mon propre avis….

Synopsis:

Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzard s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant…

Les personnages:

Holly et Tatiana: on n’a pas idée comme une relation mère/fille peut être difficile à des moments…On ne sait pas si c’est la mère qui projette trop d’amour et d’attente sur sa fille « parfaite », ou c’est la fille qui est trop ingrate…Une relation complexe qui se démêle entre lenteur et fracas…Troublant….

Ce que j’ai ressenti:

Encore une jolie découverte. Rien  ne nous laisse présager que ce livre est une boule d’énergie qui fracasse tout à l’intérieur de nos petits corps de femmes…Je reste choquée par le tour inattendu que prend ce livre, c’est terriblement fort et dérangeant…Il est clair que ce livre n’est pas à a portée de n’importe qui…C’est insidieux, ca s’infiltre doucement, mais on ne ressort pas indemne de cette lecture….

L’écriture de cette auteure m’a vraiment plue, elle installe une ambiance angoissante, sans qu’on le sente …Petit à petit, on voit bien qu’il y a un « truc » sans qu’on puisse y mettre le doigt dessus. Et puis, ca vous prend à la gorge, ça ne vous lâche plus, car on sent bien que quelque chose est venu avec la Sibérie », mais on n’imagine pas l’étendue des dégâts…Cette atmosphère est étouffante et serait digne d’un thriller et pourtant, l’aspect psychologique est bien au centre de cette lecture. La fin de ce livre est juste puissante, qu’elle vous en coupe le souffle.

Le boulot de mère est un des métiers les plus difficiles du monde, mais je crois que ce n’est rien comparé, à l’épreuve de celles qui adoptent…On sent bien le gouffre des peurs maternelles, mais on dirait que tout est multiplié par deux, car forcement il y a deux généalogies avec leurs histoires et leurs passés, qui forcement va chavirer avec la tourmente de l’adolescence…Ce thème est abordé avec une telle intensité qu’on ne peut rester insensible face à la détresse de Holly.

En bref, un livre marquant dont je ne soupçonnais pas la portée…Il m’a agréablement surprise pour son approche mais m’a laissé un malaise certain qui n’est pas près de me quitter…

Le petit plus: Une auteure à suivre sans aucun doute!!!!

Le petit bémol: R.A.S

Ma note fee clochette 8/10

Publicités

10 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. isallysun
    Jan 05, 2016 @ 15:41:30

    Je suis curieuse de voir comment se termine cette relation. Ça semble émouvant à souhait.

    Réponse

  2. Léa Touch Book
    Sep 18, 2014 @ 17:17:58

    J’aime beaucoup cet auteur et ce livre compte parmi ma wish list urgence, ton avis me donne encore plus envie ^^

    Réponse

  3. latetedansleslivres
    Sep 17, 2014 @ 14:17:28

    Moi aussi j’avais été agréablement surprise, un bon livre avec une ambiance pesante et mystérieuse! 🙂

    Réponse

  4. gruznamur
    Sep 17, 2014 @ 04:17:01

    sur ce coup, on est pas en phase 😉
    Je suis minoritaire, mais qu’est ce que j’ai pu détester ce livre…

    Réponse

    • stelphique
      Sep 17, 2014 @ 06:32:31

      Je crois que ca a plus marqué les femmes que les hommes ….Ca doit etre pour ca que sur ce coup on ne l’a pas compris pareil….

      Réponse

      • gruznamur
        Sep 17, 2014 @ 06:35:25

        Oh non sincèrement je ne crois pas que c’est ça.
        Je déteste l’écriture de l’auteure, je n’ai pas supporté ses répétitions à outrance et surtout j’ai eu l’impression qu’elle n’avait qu’une fin forte et pas grand chose avant. De quoi faire juste une bonne nouvelle. C’est un avis tout personnel 😉

      • stelphique
        Sep 17, 2014 @ 19:04:42

        Je ne trouve pas ta chronique, tu as detesté a ce point???Merci d’ouvrir un débat aussi éloquent!!!;)
        J’ai bien aimé l’ambiance, je pense que ca fait partie d’un tout cette lenteur, ses répétitions pour instillé petit à petit les éléments qui craquelle la surface trop lisse du départ…Sans compter qu’elle tape ou ca fait mal chez les femmes, c’est assez derangeant…..Je lirais un autre de cette auteure pour me faire un avis plus précis quand a son ecriture, mais celui ci a été percutant…..;)

      • gruznamur
        Sep 17, 2014 @ 19:07:52

        ne cherche pas ma chronique, j’ai préféré m’abstenir à l’époque (c’est très rare chez moi que je ne chronique pas une lecture).
        En fait ce livre n’a laissé personne indifférent. j’ai lu pas mal d’avis, c’est ou très positif ou très négatif. Et ça il faut lui laisser au livre, c’est une qualité

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 178 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :