Les gens heureux lisent et boivent du café, Agnès Martin-Lugand

3000 exemplaires en 3 semaines

Pourquoi je l’ai choisi:

Il était dans le catalogue France loisirs en nouveauté et j’ai vu l’éditeur Michel Lafon, donc j’étais confiante…

L’ambiance:

Une jeune femme voit sa vie percuter de plein fouet après un grave accident qui tuera son mari et sa fille, et se voit contrainte de continuer à vivre…Elle doit vraiment se faire violence pour arriver à survivre dans ce monde qui n’a plus aucune couleur….

Les personnages:

Diane, j’ai aimé ce personnage pour sa sincérité, son authenticité…En même temps quand on vit un tel drame, on ne met plus les formes coté relationnel, donc c’est du » brut de pomme » à chaque fois, et ça m’a plu! C’est une femme fragile qui va (très) lentement remonter la pente…

Ce que j’ai ressenti:

D’habitude, je ne lis pas ce genre d’histoire…Je n’aime pas trop les histoires tristes…Mais la je ne sais pas , j’avais envie de me laisser tenter avec ce petit résumé, et j’ai eu un coup de cœur pour ce titre accrocheur et follement parlant…C’est un peu personnel mais je me suis dit qu’il serait intéressant de voir son parcours après une perte pareille. J’ai moi aussi un mari et une petite fille, et je ne pense pas qu’il me serait possible de remonter la pente si jamais je les perdais abruptement…

Dès les premiers mots, les premières lignes, j’avais envie de pleurer..Je me suis imaginée à sa place et la, ça a été l’effondrement, heureusement l’auteure ne prend le parti d’en faire des tonnes…On la suit donc au fin fond de sa dépression, on la regarde se débattre contre elle même, et son combat m’a touchée.

L’Irlande comme lieu de résurrection est un choix bizarre, mais bon si le personnage habite à Paris ce n’est pas non plus le soleil qui lui faisait mal au yeux!!!L’endroit parait quand même apaisant et surtout les habitants…Par contre j’ai trouvé un peu dommage que Diane ne pousse pas plus loin son exploration de l’île, pour vraiment ressentir l’engouement de son mari envers cette contrée….

J’ai bien aimé la relation de Diane avec Edward, pas évidente meme si on se doute un peu de comment ça va tourner, je l’ai trouvé géniale, cette répulsion-attraction est bien écrite…

En bref, ce n’est pas ma tasse de thé (ou de café lol) habituellement, pourtant ce livre m’a touchée et je le recommande fortement…Je crois qu’en faisant le tour des blogs, ce livre rentre dans la catégorie « j’aime, j’aime pas » certains l’encensent, d’autres le dénigrent…Je fais partie de celle qui l’ont aimé car pour moi c’était une agréable surprise de lire une histoire triste, mais de rire franchement à certains moments, de sentir monter l’émotion trop forte à d’autres…

Le petit plus: On peut se fier au titre accrocheur et à cette couverture, c’est le reflet du personnage…

Le petit bémol: Je pensais que le personnage serait plus branchée lecture lors de sa remontée…

Ma note fee clochette 7/10

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Lau1307
    Sep 21, 2013 @ 12:13:58

    Dans mon cas, ce fut un gros coup de coeur ! Dans mon cas, je n’ai pas eu juste envie de pleurer dès les premières pages, j’ai pleuré ! ^^
    Ce livre m’a bouleversé, tout simplement…

    Réponse

  2. madilys
    Juil 03, 2013 @ 15:44:38

    bizarre le titre…par rapport à l histoire?§
    DOUCE SOIREE

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 220 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :