Les ames brulées, Andrew Davidson

Attention, ce livre laisse une drôle d’impression, on voit qu’on peut brûler d’amour au sens propre comme au figuré….

On va et vient au gré de ses multiples minis histoires sur un fond de grande histoire d’Amour qui dépasse tout, même la mort ou la souffrance extrême de la brûlure….On se laisse transporter dans ses voyages dans le temps, dans le corps de ses personnages ravagés, et on découvre un livre « La Divine Comédie » qui fascine encore….(D’ailleurs en cours de lecture…)

Apparemment ils comptent l’adapter au cinéma, et même s’ il me parait difficile de mettre toute la richesse de ce bijou, j’irai courir  voir cette adaptation….Affaire à suivre, donc…..

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. bourcy
    Mai 31, 2011 @ 09:48:24

    ca a l’air super au vu de ta description !!!
    en film ensuite ? a voir

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 178 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :